Introduction

L'univers de la musique

19 août 2020 Désactivé



Mon histoire.



La rencontre avec la musique est restée un tournant dans mon existence. Au-delà de l’écoute, cet univers s’est transformé en une passion et un mode de vie. Pas seulement à sa consommation, ma préférence réside à sa découverte de jeunes artistes, groupes et genres.

Au fil du temps, elle est devenue un élément important voire même un outil. Mes styles apprivoisés demeurent le classique, jazz, électronique et essentiellement le METAL. Mélomane dans l’âme avec une appréciation de l’ensemble des genres musicaux.

Remontons à mes débuts, étrange gamin lunatique, la radio demeurait l’unique source d’exploration. En réalité, c’était possiblement dû à sa gratuité… La non-présence de disquaire proche et Columbia House où j’achetais vinyles et cassettes restaient un handicap à la découverte de différent son; à cette époque, Internet et les nombreux magasins en ligne n’existaient pas. La facilité d’enchainer les nouveautés se limitait dans la lecture d’un catalogue, recevoir l’album par la poste et ensuite de l’écouter deux semaines plus tard. En boutique, l’exploration se cantonnait principalement à sa pochette, de l'avis du conseiller et l'écoute de quelques pistes rapidement.

Les artistes qui ont attiré mon oreille sont Michael Jackson, Sting, Cindy Lauper, Madonna, Kenny Rogers, la formation Abba et les Rolling Stones que mon père écoutait. Ensuite, j’ai trouvé le repère de mon oncle avec ses vinyles de Supertramp, Genesis, Led Zeppelin, King Crimson et d’autres groupes progressifs, rock en passant par l’unique personnage du nom de Plume Latraverse.

Mon intérêt s’amplifiait en allant secrètement chez ma grand-mère à la découverte de la sphère du jazz, même si mon cerveau ne comprenait pas grand-chose à cette attitude, je demeurais ouvert à ce changement. Peu de temps après, la rencontre du METAL m’a offert l’intensité recherchée dans ses rythmes sonores qui restent véritablement aphrodisiaques. Je consacrerai un volume à ce sujet dans la série de « l’univers de la musique ».

Tardivement, le classique est devenu dans mes styles préférés par sa grandeur harmonieuse. La réalité demeure qu’elle est la base de tous les arrangements qui existent.

Mon avancement du microsillon/cassette au disque compact, qui restait assez onéreux à l’acquisition au début, s’est résulté principalement en format digital, CD en édition limitée, coffret et vinyle d’artistes et groupes privilégiés.

Maintenant, plusieurs plateformes aident pour la découverte de nouveaux coups de cœur, voici un répertoire pratique que j’utilise quotidiennement…

Mes références
Différents endroits que je consulte pour découvrir et acheter du nouveaux matériels.


Portails, ressources et outils:
Services en ligne (achats & lecture en continu):
Disquaires (principalement à Québec):


Avoir un œil sur les nouveautés est une chose, voir comment ça se passe sur la scène est totalement différent…

Regarder des vidéos YouTube ou des photographies ne sera jamais figuratif de l’ambiance d’une représentation et les folies d’un festival. Avec la naissance des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et d’innombrables services en ligne permettent désormais de « vivre » cette ambiance de plus près avec nos idoles favorites.

Après avoir eu la chance d’assister à de multiples concerts et « manifestions culturelles », je maintiens un intérêt à la scène du spectacle.

Les festivals
Peu importe l'endroit sur la planète, ces différentes « manifestions culturelles » sont consommables sur Internet.


Amérique du Nord:
Amérique du Sud:
Europe:
Royaume-Uni:


La TV
Il est également intéressant de regarder « les nouvelles » musicales.


METAL:

Mes souvenirs d’assister à des concerts me rappellent d’heureux moments et d’anecdotes…


Différentes histoires seront détaillées en multiples volumes qui se produiront au fil des années; le premier sera consacré au vinyle.

P.S. Un énorme merci à l’ami du Sud (Rangée 2, casier 224) dans mon apprentissage du classique et du jazz.



Références.
‣ Image: Music is Life.
‣ Artiste: Siebe Warmoeskerken.
‣ Publication: 18 décembre 2016 sur Unsplash.com.
‣ Outils: Fujifilm X70 & Pixelmator Pro.
‣ Détails: 18.5mm | ƒ/2.8 | 0.8s | ISO 800.
31 décembre 2019
0

À propos de Steve Gosselin

Hello, je suis Steve Gosselin, un passionné de musique, de photographie, d'art, du monde ferroviaire et de la technologie.

Abonnements

Suivre Le blog à distance sous différentes façons.

© Steve Gosselin, itération d'idées
Tous droits réservés | Mentions légales

Rechercher